🏡 Quel est l’avenir du marché immobilier en 2023 ?

La newsletter du 25 août 2023 - Numéro 66

—
6 minutes de lecture

🏡 Quel est l’avenir du marché immobilier en 2023 ?

L'actualité de la semaine en quelques mots

Nvidia, des résultats époustouflants

Après plus de 550% de hausse en 5 ans, Nvidia affiche une fois de plus des résultats supérieurs aux prévisions.

Le cours de l’action est décorrélé des fondamentaux de l’entreprise, mais l’engouement pour l’intelligence artificielle ne semble pas s’arrêter.

Le partenaire de la semaine - Enerfip

Enerfip est la plateforme numéro 1 du financement participatif en France et est spécialisée dans la transition énergétique. Par le biais de cette plateforme, il est possible d’investir sur des projets en lien avec les énergies renouvelables, la rénovation énergétique et la mobilité douce.

En utilisant le code INVESTISSEUR2023 lors de votre inscription sur la plateforme Enerfip, vous recevrez 15€ bonus à la validation de votre compte.

Culture crypto : Certifier sa collection NFT avec Wakweli (podcast)

Dans cet épisode, retrouvez une interview avec le co-fondateur de Wakweli, une entreprise permettant de certifier les collections NFTs et d'éviter les arnaques.

Quel est l'avenir du marché de l'immobilier en 2023 ?

L'année 2023 se profile comme étant une année décisive pour le marché de l'immobilier. Depuis plusieurs mois, 3 éléments bouleversent le marché de l'immobilier et méritent une attention particulière : inflation, hausse des taux d'intérêt et diagnostic de performance énergétique.

L'inflation

L'inflation impact notre pouvoir d'achat depuis plusieurs mois maintenant et peut transformer ce qui semble être un investissement rentable en une réelle perte financière. Les prix des loyers, des matières premières et des produits du quotidien augmentent, mais les salaires ne suivent pas.

La valeur des biens immobiliers a augmenté ces 2 dernières années, mais cette hausse des prix est-elle suffisante pour compenser l'inflation et la hausse des taux d'intérêt ? Acheter une résidence principale ou investir dans l'immobilier coûte de plus en plus cher, ce qui exerce une pression importante sur les potentiels rendements et plus-values.

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH)
Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH)

Les taux d'intérêt

Les banques centrales du monde entier cherchent à freiner l'inflation en augmentant fortement les taux au fil des mois. Cette augmentation des taux a pour conséquence principale d'augmenter le coût des crédits immobiliers.

Historiquement, une hausse des taux entraine un fort ralentissement des ventes immobilières et du marché immobilier dans sa globalité. De plus, lorsque le marché de l'immobilier ralentit, cela entraine tout naturellement une stabilisation ou une baisse des prix de l'immobilier.

Emprunter coûte plus cher, les conditions d'obtention des emprunts se durcissent et de moins en moins de personnes réussissent à emprunter.

Source : Pretto

D'ailleurs, en cette fin d'année 2023, les prix des biens immobiliers commencent à baisser en Europe et plus particulièrement en France. Après plusieurs années de hausse, le vent semble tourner sur le marché de l'immobilier.

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) a été créé en 2006 et est un outil de mesure qui définit la performance énergétique d’un logement en évaluant sa consommation d’énergie et son impact en termes d’émission de gaz à effet de serre.

Les logements les plus énergivores ne pourront plus être loués dans les prochaines années :

  • les logements classés G à compter de 2025
  • les logements classés F à compter de 2028
  • les logements classés E à compter de 2034

Les logements qui ne répondent pas aux normes énergétiques auront une valeur moins importante sur le marché et devront être rénovés. Entre inflation et hausse des taux, la rénovation d'un bien énergivore est très couteuse.

Les perspectives du marché de l'immobilier en 2023

Dans ce contexte, il est essentiel de diversifier ses investissements et de se préparer à une période plutôt turbulente. Pour passer du mieux possible cette période, il va être important de s'adapter, d'apprendre à repérer les opportunités et d'agir avec prudence.

Il est important de préciser que tous ces facteurs peuvent varier considérablement d'une région à l'autre. La baisse des prix dans une ville ne signifie pas que cette tendance va se poursuivre dans tout le pays.

Malgré certaines turbulences, la demande en logement reste importante dans les grandes villes et les gens auront toujours besoin de se loger.

Nous pensons qu'il va être important de rester prudent dans les prochains mois, même s'il y aura de belles opportunités à saisir sur le marché dans les prochaines années. Il sera nécessaire de négocier les prix des biens immobiliers et de correctement estimer le montant des travaux afin d'agir avec un maximum de prudence.

La hausse des taux va très certainement créer un essoufflement sur le marché de l'immobilier. Les logements mettent bien plus de temps à se vendre et peut-être qu'à l'avenir, il sera possible de négocier le prix des biens de l'ordre de 10% à 20%.

Le marché de l'immobilier n'est pas à sa première période difficile et il y aura encore et toujours de belles opportunités à saisir.

Le portefeuille de Gwendal

🙎🏻‍♂️ - Prénom, âge et profession :

Gwendal - 28 ans - Développeur dans une startup

📖 - Depuis combien de temps tu investis et pourquoi as-tu commencé à investir ?

Gwendal : J'ai commencé à investir lorsque j'ai découvert Bitcoin en 2019. Forcément, au début j'ai été intéressé par le faite de gagner de l'argent et aujourd'hui, cette technologie m'impressionne de plus en plus.

J'investis dans les cryptomonnaies pour faire fructifier mon épargne, afin de pouvoir faire ce que je veux de mon argent et parce que je crois énormément au développement de cette technologie.  

💰- Quelle somme tu investis tous les mois et quelle est ta stratégie ?

Gwendal : Chaque mois, j'investis environ 25% de mon salaire dans le Bitcoin sous forme de DCA.

J'ai un profil très risqué, mais j'ai de fortes convictions et je connais le Bitcoin depuis quelques années maintenant.

📈 - Quelle est la composition de ton portefeuille de cryptomonnaies ?

  • Bitcoin (BTC) ➡️ Représente 95% de mon portefeuille de cryptomonnaies
  • Ethereum (ETH) ➡️ Représente 5% de mon portefeuille de cryptomonnaies

💥 - Quels sont tes objectifs ?

Gwendal : Mes objectifs sont de profiter d'un dernier cycle pour prendre des bénéfices et pour diversifier mes investissements.

Je pense garder du Bitcoin toute ma vie, mais au bout d'un moment, il est important de sécuriser son argent dans l'immobilier par exemple.

Les derniers articles publiés

Anaxago : Présentation, Avis Et Parrainage
Anaxago est une plateforme leader du crowdfunding immobilier et de l’investissement dans les startups & PME, SCPI, fonds de private equity et assurance-vie.
Tokenisation immobilier : Définition, fonctionnement et avantages
La tokenisation immobilière permet d’investir dans des fractions de biens immobiliers partout dans le monde, notamment aux États-Unis et en France.
Les différents secteurs boursiers en 2023
Retrouvez une présentation des 11 secteurs boursiers que vous pouvez retrouver sur le marché.

Ce site et les informations qui y sont publiées ne constituent en aucun cas des conseils en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Les commentaires et informations délivrées sont l'expression d'opinions personnelles et ne doivent pas être considérés comme des conseils ou recommandations en investissement. Vos décisions d'investissement ne doivent pas reposer uniquement sur ces informations.

Articles liés

Derniers articles sur l'investissement